Biographie

vendredi 16 septembre 2005.

(JPG) En décembre 2003, à 24 ans, après plusieurs années de formation musicale au CNR de Lyon puis à l’ENM de Villeurbanne, après de nombreux concerts en tant que guitariste des Pfeleleps, groupe de rock alternatif qu’il monte à 16 ans, puis en tant que auteur/chanteur/clarinettiste des Anciens Pantins, groupe de chanson festive, après une année en Asie et en Amérique Latine, après de nombreux ateliers de théâtre, après diverses expériences dans des spectacles variés et dans des dizaines de jobs qui n’ont rien mais alors rien à voir avec le spectacle, après avoir co-écrit et monté et joué « Le bar de l’étoile rouge » du collectif les Choeurs de l’Armée Du Rouge, après pas mal de soirées piano bar avec son complice pianiste Pierre Fayet, bref après plusieurs projets dont certains courent toujours, Matthieu se met à travailler sur un répertoire qui lui est cher : le sien. Les premières dates arrivent au printemps 2004, en duo avec Pierre Fayet.

Energique, spontané, impudique, drôle, sensible, Matthieu écrit avec son coeur, ses tripes et son cerveau,et en quelques mois il conquit un publique, séduit par sa musique, la fraîcheur de son personnage et l’intelligence de ses textes.

En 2005 Matthieu reçoit le grand prix du centre de la chanson (Paris), le prix de la Sacem et plusieurs prix des partenaires lors du tremplin vive la reprise ainsi que le prix du public et le prix Sacem du tremplin Sémaphore en chanson à Cébazat.

En octobre 2005, lors d’une résidence Salle des Rancy à Lyon. le spectacle voit le jour en version quatuor, mis en scène par Thierry Chantrel. Lors de cette résidence Matthieu rencontre et séduit l’équipe de Vocal 26, producteur Drômois qui le prends sous son aile. Il fait aussi la connaissance d’Allain Leprest, qui l’invite à assurer sa première partie, à Annonay puis à Paris.

De beaux concerts suivent en 2006 : Le café de la Danse (Paris) en première partie de Michèle Bernard, Festival Mars en chanson à Charlerois (Belgique), Festival Chanson de Paroles à Barjac, Festival Région en Scène (Chambéry), Festival Sémaphore en chanson (Cébazat) en première partie de Chanson Plus Bifluorée... Encore de belles rencontres...

Un album auto-produit voit le jour en Septembre 2006.

En octobre 2006, Matthieu croise la route de Têtes Raides lors d’une première partie très remarquée à Cusset (03). Le groupe l’invite plusieurs fois lors de sa tournée à venir jouer quelques titres. Janvier 2007, poussée par des envies musicales toutes neuves, une nouvelle formule prend le relais sur scène, en trio, avec Eric Moulin aux claviers et Jean-Marie Provenzano aux guitares.

En 2007, le trio se produit sur des scènes de plus en plus importantes. Matthieu et ses musiciens assurent notamment la première partie d’Emily Loizeau, de Benoit Morel, de Romain Didier, de Michel jonasz, et sont présents sur des festivals tels que Paroles et Musiques à Saint Etienne, Attention les feuilles à Meythet et Les Nuits de Fourvière à Lyon, où le public leurs fait un accueil triomphal en première partie d’Anis et de Sanseverino...

Début 2008, Matthieu pense très sérieusement au prochain album.

[Matthieu nous a brutalement quittés le 26 septembre 2008]